Copil 13jun13

From Wikidigiscope
Jump to: navigation, search

Réunion du Comité de Pilotage le 13 Juin 2013

Contents

Ordre du jour

  1. Changements de représentants au Comité de Pilotage
  2. Avancement du projet [S. Huot]
  3. Embauche des ingénieurs
  4. Co-animateurs du Comité de Programme
  5. Questions diverses

Membres présents ou représentés

  • Digiteo / FCS : Maurice Robin
  • Université Paris-Sud : Michel Beaudouin-Lafon
  • CNRS : Mokrane Bouzeghoub
  • CEA : Laurent Chodorge
  • INRIA : Nozha Boujemaa
  • Institut Telecom : Eric Lecolinet
  • Ecole Centrale : Hélène Huard
  • ENS Cachan : Florian de Vuyst
  • Université Versailles - Saint-Quentin : Bertrand Lambège
  • Maison de la Simulation : Edouard Audit

Invités:

  • Stéphane Huot et Jean-Marc Vézien, responsables du CoTech

Documents

Compte Rendu

1. Changements de représentants au Comité de Pilotage

Le comité souhaite la bienvenue à Mokrane Bouzeghoub, Professeur à UVSQ et Directeur Scientifique Adjoint du département INS2I du CNRS, qui remplace Michel Bidoit, désormais Directeur de l'INS2I, pour représenter le CNRS au CoPil.

Le comité souhaite également la bienvenue à Hélène Huard, Directrice de Centrale Recherche, qui remplace Etienne de Rocquigny pour représenter l'ECP.

2. Avancement du projet [S. Huot]

Stéphane Huot et Jean-Marc Vézion font un point sur l'état d'avancement du projet (les transparents sont joints à ce compte-rendu) :

Changements de représentants au CoTech

ECP, UVSQ et CEA ont nommé de nouveaux représentants : Christophe Couture, Rémi Hellequin et Mathieu Garnier

Recrutement des ingénieurs

Le recrutement d'ingénieurs sur financement ANR continue d'être difficile. Actuellement, le seul ingénieur en poste est Gabriel Tézier, dont le renouvellement du contrat pose problème (voir point suivant).

Deux candidats doivent être auditionnés fin juin sur le profil interaction / réalité virtuelle. Il n'y a pas de candidats en vue sur le profil calcul scientifique / simulation.

M. Beaudouin-Lafon renouvelle sa demande au CoPil de faire diffuser les profils des postes disponibles par leurs services de RH, même s'ils ne sont pas l'employeur.

Pour ce qui concerne les ingénieurs affectés au projet par les partenaires, la situation est plus favorable :

  • INRIA : Romain Primet
  • UVSQ: Rémi Hellequin
  • ECP : Fabien Archambault
  • Maison de la simulation : recrutement en cours d'un CDD
  • ENS Cachan : poste ouvert au recrutement

Travaux de développements réalisés par les ingénieurs

Gabriel Tézier travaille sur la préparation et le suivi technique des tests en vue de l'appel d'offre du système de téléprésence.

Il assure également la maintenance et le développement de l'infrastructure réseau du projet. En particulier, il a pris contact avec les partenaires du projet pour faire un audit des accès réseau de chacun.

Enfin il a repris les logiciels de visualisation développés par Clément Pillias (qui a depuis quitté le projet pour faire une thèse). L'objectif est de faire une première expérimentation de visualisation collaborative entre EVE et WILD.

Avancement des différentes plateformes

Les installations et appels d'offres des différentes plateformes ont bien avancé. On peut espérer que 4 nouvelles plateformes (en plus des deux actuellement en service) seront opérationnelles pour la fin de l'année, et les trois dernières plateformes seront opérationnelles en 2014.

Pour 2013 :

  • INRIA : dernière étape du dialogue compétitif en cours, signature prévue en juillet, installation à l'automne pour un mur d'écran ultra-haute résolution tactile ;
  • Telecom ParisTech: marché à la signature pour deux murs de technologie différente (un sur le site Barrault constitué de 8 écrans 46 pouces Planar LX46HD, l'autre Place d'Italie constitué de 4 écrans tactiles Multitaction 55 pouces) ;
  • UVSQ : signature du marché avec Immersion prévue fin juin, installation à l'automne d'un mur de 8 cubes Barco avec logiciel Paraview ; La nouvelle directrice de l'OVSQ soutient vivement le projet ;
  • Maison de la Simulation : marché signé pour un mur de 16 cubes Barco de 50 pouces avec 4 processeurs video XDS 400, installation prévue à l'automne; discussions en cours pour le cluster de visualisation/simulation.

Pour 2014 :

  • ENS Cachan : marché signé avec Immersion pour un mur de 5m50 avec deux projecteurs Barco, mais des problèmes sur l'utilisation mixte de la salle sont apparus avec les services généraux de l'ENS Cachan ; Michel Beaudouin-Lafon propose d'envoyer à Sylvie Pommier un courrier manifestant l'inquiétude du CoPil sur ces problèmes ;
  • CEA : appel d'offres publié, installation prévue en 2014, mais nécessité de prise en compte de problèmes d'installation à Digiteo Moulon ;
  • ECP : rédaction du cahier des charges en cours pour une acquisition en 2014 ; une salle est d'ores et déjà prévue dans les futurs locaux de l'école sur le plateau de Moulon (livraison prévue en 2017), et la nécessité de déplacer la plateforme est prise en compte dans le cahier des charges.

Concernant le lot Télépresence, des tests ont été effectués entre WILD et EVE par deux des fournisseurs pressentis (Barco et Mechdyne) aux mois d'Avril et Mai 2013. Ces test ont permis d'avancer sur la définition du cahier des charges. Une première version est prévue pour mi-juillet, et un lancement de l'appel d'offre avant la fin 2013. Le CoTech va rapidement contacter le service des marchés de Paris-Sud pour préparer la publication de l'appel d'offre, et en particulier pour déterminer la procédure à utiliser (marche négocié si possible).

Projet Digipods

Le projet Digipods financé par la région Ile-de-France (appel SESAME) a démarré avec l'installation au LIMSI de la plateforme haptique Scale-1.

L'Université Paris-Sud a perdu la trace du contrat (!) ce qui retarde l'acquisition des moyens d'interaction, que l'on espère cependant pouvoir effectuer avant la fin 2013.

Le projet a par ailleurs bénéficié d'un post-doc de 18 mois à l'appel à projets Digiteo-Digicosme 2013. Celui-ci sera affecté au LRI sous la responsabilité de Stéphane Huot et travaillera notamment sur la conception et l'utilisation des Digicarts.

Le comité de pilotage du projet est en cours de constitution, et l'accord de consortium, calqué sur celui de Digiscope, est en cours de rédaction.

3. Embauche des ingénieurs

Outre les difficultés à trouver des candidats pour les postes d'ingénieur sur financement ANR, nous rencontrons également des difficultés avec le renouvellement du contrat de Gabriel Tézier par le CNRS. En effet, la DR 4 du CNRS nous avait conseillé de faire un premier contrat d'un an afin de pouvoir augmenter son salaire lors de son renouvellement. Or il s'avère que le CNRS a changé ses règles, et n'accepte plus d'embaucher des CDD au-delà de 4 ans de CDDs cumulés dans la fonction publique (alors que la limite imposée par la loi est de 6 ans).

Le CNRS a accepté de renouveler le contrat de G. Tézier jusqu'au 31 janvier 2014, mais il nous faut trouver un autre employeur pour aller jusqu'au bout des 3 ans auxquels nous nous étions engagés, soit jusqu'à fin mai 2015.

Ce problème risque de se produire avec de futurs candidats que nous souhaiterions recruter et qui auraient déjà effectué des CDDs dans la fonction publique. (Nous avons ainsi également appris que le CNRS ne souhaite pas embaucher de candidats de nationalité étrangère sur des postes d'ingénieurs.)

Il nous faut donc trouver, a minima, un autre partenaire capables d'embaucher G. Tézier du 1/02/2014 au 30/05/2015. L'Université Paris-Sud, sollicitée sur cette question par Michel Beaudouin-Lafon, n'a toujours pas donné de réponse. D'autres solutions sont évoquées en séance (comme l'embauche par Centrale Recherche S.A.), mais semblent complexes et onéreuses, et demandent une étude plus approfondie. Une solution doit absolument êre trouvée avant la fin de l'année pour assurer la continuité du recrutement de G. Tézier.

4. Co-animateurs du Comité de Programme

Lors de la dernière réunion du CoPil, Patrick Bourdot et Florian de Vuyst avaient été nommés comme animateurs du Comité de Programme. Le 22 mai, Florian de Vuyst a présenté sa démission car il est appélé à d'autres responsabilités.

Le comité prend note de cette décision et demande au CoProg de proposer un autre candidat.

Par ailleurs, l'ECP souhaite remplacer Hélène Huard, qui était membre du CoProg, par Céline Hudelot, enseignant-chercheur au MAS et Thomas Schmitt, chercheur à EM2C.

Le CoPil souhaite que le Comité de Programme organise le prochain séminaire Digiscope au mois de Septembre.

5. Questions diverses

Laurent Chodorge évoque des contacts avec EADS, qui pourrait être intéressé par Digiscope, et suggère que des contacts soient développés avec EDF.

Il faudra décider de la date de début de la tranche 2 du projet (qui débloque les crédits de maintenance et de fonctionnement) et en notifier l'ANR. (La tranche 2 peut débuter avant la fin de la tranche 1).

La prochaine réunion sera planifiée pour le mois de novembre 2013 (le Forum Digiteo est le 13 novembre).

Personal tools